L’école au Québec

Après avoir obtenu le statut de Résident Permanent, nous nous sommes installés avec nos 3 enfants à Montréal. Comment fonctionne l'école au Québec ? Inscription, fonctionnement, frais, transport, public ou privé... Voici notre expérience pour comprendre le système scolaire québécois.

Arrivés récemment au Québec pour une nouvelle vie en famille, nous avons dû inscrire nos 3 enfants à l'école. Les jumeaux, majeurs et diplôme du baccalauréat en poche, ont choisi de suivre leurs études supérieures à Montréal. Le plus jeune, âgé de 11 ans, poursuit également sa scolarité au Québec. Mais comment fonctionne l'école au Québec ?

Le système scolaire Québécois

Après étude du système scolaire au Québec, nous avons rapidement découvert les principales caractéristiques de l'école au Québec :

  • L'école maternelle commence à 5 ans (4 ans dans certains cas)
  • L'école primaire (obligatoire) commence à 6 ans et dure 6 années
  • La durée scolaire avant les études supérieures est de 13 années.

Pour bien comprendre, voici un petit tableau synthétique qui explique les années d'école au Québec et les équivalences avec le système Français.

Immigrer L'école au Québec monblogquebec

Il faut savoir que l'âge pris en compte pour l'école est l'âge révolu au 30 septembre et non au 31 décembre comme en France. Cela fait une différence pour les enfants nés au dernier trimestre. Il est toutefois possible de demander une dérogation à la CDM, mais les bulletins sont examinés et une période "d'observation" peut être exigée pour valider le niveau de l'enfant. Sans oublier qu'il sera plus jeune que les autres de la classe...

Au final, notre année de déménagement n'est pas la meilleure pour notre plus jeune fils. En effet, il a commencé le début de l'année scolaire en 6ème en France, soit en première année de collège. Au Québec, l'école primaire durant une année de plus, il retourne à l'école primaire. Ceci étant, cela lui permet de s'habituer au nouveau système en douceur, avant d'entrer en secondaire.

L'inscription : Commission Scolaire 

Eliot est en 6ème année, soit la dernière année de l'école primaire. Tout d'abord, il faut trouver notre école de quartier. Pour cela, il suffit de taper son code postal sur le site de la Commission Scolaire de Montréal (csdm). Mais pour avoir confirmation, nous avons appelé les bureaux et pris rendez-vous avec eux. Nous nous sommes présentés avec notre fils et les papiers demandés : carte de Résident Permanent (ou CRP), acte de naissance et preuve d'adresse. Mais lors de l'entrevue avec l'agent, nous avons appris que si l'enfant est Résident Permanent et parle Français, l'inscription peut se faire directement à l'école. Dans les autres cas, la commission réalise des tests de langues avec l'enfant et attribue une école.

Immigrer L'école au Québec monblogquebec

L'inscription : Ecole de quartier

Nous sommes donc partis directement à l'école primaire de quartier. La secrétaire et la directrice nous ont chaleureusement accueillis. Nous avons remis les papiers, avec une preuve d'adresse supplémentaire (il en faut 2 différentes) et le(s) bulletin(s) scolaire(s). Pour le dossier scolaire complet, l'école française l'envoie directement à la nouvelle école choisie. Nous sommes arrivés en cours d'année scolaire. Pas de soucis, l'école étant obligatoire, l'enfant est admis instantanément et peut commencer en cours d'année.

Immigrer L'école au Québec monblogquebec

Immigrer l'école au Québec monblogquebec

Plusieurs fiches nous sont remises : une fiche d'urgence santé, une fiche d'information (coordonnées, horaires et liste de fournitures scolaires) et une fiche de renseignements.

L'école publique est gratuite. Toutefois, des frais de matériel sont exigés : 90$/an avec fourniture de 5 cahiers d'apprentissage et 1 agenda. Comme nous avons commencé en cours d'année, ces frais ont été réduits de moitié.

Et voilà, Eliot est inscrit et commence 2 jours plus tard. Nous avons acheté quelques petites fournitures, spécifiques au pays.

Lors de nos achats de fournitures, nous avons découvert que le vocabulaire utilisé n'est pas toujours le même. Nous avons acheté 9 duo-tangs (carton avec 3 attaches à l'intérieur pour accrocher leurs feuilles lignées), 1 cartable rouge de 1,5 pouces (classeur) et un paquet de séparateurs (intercalaires). Sans oublier le chandail en coton et les souliers de courses pour le sport.

Le transport scolaire

Au Québec, les Commissions Scolaires ou les établissements d'enseignement organisent le transport scolaire au profit des élèves. Les bus jaunes, connus dans le monde entier, récupèrent les enfants pour les amener à l'école.

Immigrer L'école au Québec monblogquebec

Mais comment fonctionne ce transport scolaire ?  Pour commencer, il n'est accessible qu'aux élèves de l'école maternelle et primaire. A partir du secondaire, chaque élève doit se rendre à l'école par ses propres moyens (transports en commun). La secrétaire inscrit notre fils pour le transport scolaire. C'est la commission scolaire (csdm) qui détermine, en fonction de l'adresse (et l'éloignement de l'école), les normes d'admissibilité de l'élève au transport (distances de marche, zones dangereuses, etc.).

Dans notre cas, l'école de quartier se situe en bas de notre immeuble. Malheureusement, elle est fermée pour rénovation. Elle est transférée dans une autre école, à 5 km de notre domicile. Dommage ! Le transport scolaire est donc nécessaire. Nous avons proposé de prendre le bus devant l'ancienne école, en même temps que tous les élèves fréquentant la garderie restée au même endroit. Mais la Commission Scolaire de Montréal a décidé de récupérer notre fils à l'angle de notre rue. Sans doute pour qu'il n'ai aucune rue à traverser. Au final, ce sera plus prêt et plus sécuritaire. La secrétaire de l'école lui remet sa carte de bus, avec indication du numéro de bus et de l'heure du rendez-vous.

Les horaires et l'organisation de l'école au Québec

Les horaires de notre école sont les suivantes :

  • Préscolaire : 9h à 11h26 et 13h à 15h21
  • Primaire : 8h40 à 12h05 et 13h20 15h50 

Les horaires sont différentes selon les écoles. Parfois, l'école se termine en début d'après midi. L'année scolaire débute le 28 août et se termine le 21 juin. Les enfants ont classe du lundi au vendredi.  Quant aux vacances, pas de comparaison avec la France. 2 semaines de vacances pour le temps des fêtes et 1 semaine de relâche début mars. Ensuite, il existe 20 journées pédagogiques par an. Certaines sont consacrées aux sorties, d'autres aux enseignants (donc pas d'école). Au final, les enfants ont 180 jours de classe.

Immigrer L'école au Québec monblogquebec

En plus des enseignants de chaque classe, des spécialistes dispensent certaines matières comme les arts plastiques, l'éducation physique, l'anglais et la musique. L'année scolaire se découpe en 4 étapes : Septembre / Octobre-Mi Novembre / Novembre-Février et Mars-Juin.

Les élèves doivent apporter leur dîner. Et pas de possibilité de chauffer leur repas sur place. Pas d'uniforme exigé dans cette école. Par contre, pour l'hiver, les enfants doivent venir en bottes de neige et peuvent laisser une paire de chaussures à l'école, dans un casier personnel.

Le service de garde

Un service de garde est proposé à tous les élèves, avant et après les heures de classe. Les heures d'ouverture sont larges : à partir de 7h et jusqu'à 18h. La garde est payante. Dans cette école, le tarif est de 6,60$ / jour, payable d'avance et facturé que l'enfant soit présent  ou non. Un service de garde est également disponible pour les journées pédagogiques.

Ecole publique ou école privée

De nombreux parents se posent la même question  : école publique ou école privée, quelle est la meilleure option pour mon enfant ? Et pour un immigrant, le choix est encore plus difficile. Nous ne connaissons pas le système scolaire québécois, les écoles de quartier, les résultats des écoles....Il est vrai que les frais de scolarité, gratuits en école publique, varient de 4000 à 8000 $CAD par an en école privée. Et en tant que nouveaux arrivants, la gestion du budget est importante, voire primordiale.

Pour nous, pas question de mettre notre fils dans une école française. Nous sommes venus pour nous intégrer rapidement et nous installer définitivement.  L'école au Québec est une étape primordiale pour nos enfants.

Ecole primaire

Pour l'école primaire, nous avons opté pour l'école publique de quartier. Pour Eliot, il ne reste que quelques mois à faire avant de passer au secondaire. C'est donc l'occasion de socialiser et d’amener l'enfant à évoluer dans une communauté pluraliste, représentative de la société. Un avantage propre à l’école publique. Dans la classe de notre fils, il n'y a que 2 Québécois ! Représentatif de notre quartier ou influence des inscriptions des québécois en école privée ? Nous n'avons encore pas la réponse à cette question.

Ecole secondaire

Pour le secondaire, nous nous posons la question. De nombreux québécois nous recommandent très fortement le privé, particulièrement pour le secondaire.  Nous décidons donc de visiter les différentes écoles secondaires pour nous guider.

Pour le secondaire public, l'école primaire nous remet une fiche à remplir : nous avons le choix entre 2 établissements. Il est possible que l'école secondaire demande des tests à l'élève pour connaitre son niveau. Selon les écoles québécoises, la France serait en retard en Mathématiques... Tiens tiens, la presse française en a parlé en début d'année. Pour nous, sachant que notre fils est en école primaire depuis quelques semaines, pas de tests. Le professeur indiquera son niveau dans son dossier.

Pour le secondaire privé, les périodes d'inscriptions des collèges privés (école secondaire et cégep) sont toutes les mêmes : octobre/décembre pour la rentrée de l'année suivante. Et la démarche est la suivante : inscription avec dossier des 2 dernières années scolaires, puis sélection avec tests d'entrée. En arrivant en février, la plupart des établissements privés nous répondent que leurs inscriptions sont complètes, avec une liste d'attente très longue. Bien sûr, l'inscription en seconde année pour la rentrée suivante est possible, même après une année en école publique. Mais dans ce cas, les places sont plus rares, puisque la majorité des élèves poursuivent leur cursus au complet dans le même établissement.

Finalement, nous décidons donc d'inscrire notre fils dans le secondaire public de notre quartier, en choisissant le mieux classé des 2 établissements possibles. Nous nous sommes également positionnés sur liste d'attente d'un collège privé, sans trop d'espoir pour cette prochaine rentrée puisque notre fils est 60ème. Selon l'école, ce serait possible. A suivre.

Pour connaitre notre expérience sur la rentrée d'Eliot en secondaire, avec la décision du public ou du privé, vous pouvez lire notre billet Eté à Montréal.

Le témoignage d'Eliot, écolier au Québec après quelques mois d'école primaire

Les autres élèves sont très curieux et sympas avec moi. Ils me posent beaucoup de questions : d'où je viens, comment c'était en France, si j'ai une PS4... A la récréation, on peut jouer au soccer, au hockey et au basket. Mais en ce moment, c'est difficile car la cour est glacée. On peut manger ou boire dans la classe, pendant les cours : c'est bizarre. Par contre, à midi il faut diner vite. Le prof est sympa et prend le temps de bien expliquer. L'ambiance est très détendue. 

Pour conclure, nous espérons que cet article vous permettra de mieux comprendre comment fonctionne l'école au Québec, son sytème scolaire et les périodes cruciales, pour pouvoir choisir l'option qui vous conviendra le mieux.

8 réflexions sur “ L’école au Québec ”

  • 20 mars 2018 à 9:31
    Permalink

    Quel bonheur de découvrir sur votre site )
    Je crois avoir lu chaque article, les yeux grands ouverts, et le sourire jusqu’aux oreilles !

    Merci pour toutes ces précieuses informations !

    Pour être bien sûr :
    déjeuner = petit déjeuner
    diner = déjeuner
    souper = diner
    ?

    Réponse
    • 20 mars 2018 à 12:42
      Permalink

      Bonjour Guillaume. C’est vraiment très agréable de recevoir des messages comme le votre ! Merci. Je tiens ce blog car j’aurais aimé avoir toutes ces infos avant de partir. Je me dis que cela servira sans doute à d’autres. Et lorsque je vois que oui, je suis rassurée et hyper contente. N’oublie pas de t’abonner à la newsletter pour recevoir les nouveaux articles. Tu peux aussi nous suivre sur Facebook et Instagram @monblogquebec.
      Et pour répondre à ta question : oui pour les repas, tu as tout compris. Ces différences de vocabulaire sont parfois difficiles à intégrer, mais elles font partie du charme du changement.
      A bientôt

      Réponse
      • 10 août 2018 à 5:53
        Permalink

        Merci pour ces précieuses informations, nous décollons lundi de France pour nous installer à Montréal. Votre blog est extra!
        Alexia

        Réponse
        • 10 août 2018 à 10:56
          Permalink

          Bonjour Alexia, Je suis très heureuse pour vous. Je vous souhaite la bienvenue. Merci pour votre retour sur le blog. Et bonne installation à Montréal. Vous pouvez nous suivre sur Instagram et Facebook Mon blog québec. A bientôt.

          Réponse
  • 30 janvier 2019 à 5:03
    Permalink

    Cool…😊
    Merci pour toute ces information très claires qui m’ont appris beaucoup de chose sur le système scolaire au Québec !

    Marie Durand

    Réponse
    • 31 janvier 2019 à 12:19
      Permalink

      Bonjour Marie,
      Merci pour ton retour. Je suis ravie que ces informations aient pu t’éclairer sur l’école au Québec.
      Rendez-vous sur les Réseaux Sociaux.

      Réponse
      • 3 mars 2019 à 10:00
        Permalink

        Génial cet article ! Bcp d’informations importantes. On part s’installer en août et mon fils aura 6 ans en septembre. Par contre est ce que le temps de midi il est possible de récupérer lenfant pour manger chez soi ?

        Réponse
        • 3 mars 2019 à 11:17
          Permalink

          Bonjour Vicky,
          Merci pour votre retour. Pour le temps du midi, je pense qu’il est possible de rentrer pour diner chez soi. Toutefois, tous les enfants de la classe dinaient sur place, surtout qu’il y avait peu de temps (1h10). En plus, la pause de midi est le moment parfait pour se faire de nouveaux copains.
          Bonne préparation de votre grand départ et bienvenue au Canada !
          N’oubliez pas de nous suivre sur les réseaux sociaux.
          A bientôt

          Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.