La saison des couleurs au Québec

L’automne au Québec est réputé dans le monde entier. Pourquoi ? C’est la saison idéale pour admirer les couleurs flamboyantes de la nature à pied ou en voiture, pratiquer la cueillette des fruits et légumes de saison, décorer sa maison pour Halloween et profiter de l’été des indiens avant l’arrivée de l’hiver. Voici nos bons plans pour profiter de la saison des couleurs au Québec.

La saison des couleurs au Québec couleurs flamboyantes

Saison des couleurs ou été indien ?

Commençons par un peu de vocabulaire. Il faut distinguer  la saison des couleurs et l’été des indiens ou été indien.

  • La saison des couleurs est une période biologique du cycle saisonnier, durant laquelle les arbres changent de couleurs avant de perdre leurs feuilles. Elle se déroule après une 1ère gelée qui bloque la sève des arbres. Les 2 périodes peuvent coïncider, d’où la confusion. Dans tous les cas, l’automne à Montréal est une saison particulièrement agréable à découvrir.
  • L’été des indiens est une période météorologique, de soleil et redoux, qui se déroule après les premières gelées de l’automne et juste avant l’hiver. Elle peut durer de quelques jours à une semaine, généralement fin octobre ou début novembre. Certaines années n’ont pas d’été des indiens.

Admirer les couleurs flamboyantes des arbres

Evidemment, l’automne au Québec se caractérise par l’originalité et la diversité des couleurs de la nature. Il faut absolument le voir pour le croire : une véritable explosion de couleurs vous saute aux yeux. Mais pourquoi l’automne québécois est-il si particulier ? Pour une raison très simple. L’abondance d’érables ajoute une touche spécifique à la nature automnale, due aux teintes rouge flamboyant de leurs feuilles. L’accumulation des sucres contenus dans la sève provoque l’apparition de la couleur rouge dans la feuille. Et les teintes de rouge varient selon la nature du sol. Ce qui embellit la palette des couleurs jaunes et orangées offertes habituellement à cette saison.

La saison des couleurs au Québec Montréal

Bien sûr, Montréal permet de voir la saison des couleurs au Québec. Nous vous avons même sélectionné les meilleurs lieux pour les admirer. Mais c’est surtout une période idéale pour visiter le pays. D’ailleurs, Québec Original propose chaque année une carte des couleurs pour déterminer l’état des couleurs à travers le Québec. Un excellent outil pour déterminer avec précision la meilleure période et le meilleur endroit pour en profiter. En attendant de pouvoir programmer votre voyage, voici la saison des couleurs au Québec, voyage virtuel.

Les Laurentides : une région à la hauteur de sa réputation !

Cette année, nous avons choisi de découvrir les couleurs des Laurentides. Et nous n’avons pas été déçus. Rien que la route est magique. On aperçoit très vite la grande palette des couleurs de la saison des couleurs au Québec : jaune, orange, rouge flamboyant… Elles sont toutes étonnamment incroyables ! Voici les quelques étapes de notre journée découverte, en période d’été indien avec 26 degrés.

1ère halte : Saint-Faustin-Lac-Carré

Ce petit village situé à 1h15 de Montréal propose une petite plage publique ou nous avons choisi de déjeuner pour profiter dès le matin du spectacle offert par ces couleurs. 

La saison des couleurs Saint-Faustin-Lac-Carré

2ème halte : le Lac supérieur

Ce lac est si beau, en toute saison. Les chalets en bordure de Lac font tous rêver. Des pontons permettent aux résidents de profiter du calme ressentis au bord de l’eau avec sous les yeux un spectacle coloré digne d’une toile de peinture. 

La saison des couleurs au Québec Lac supérieur

Direction le parc national du Mont-Tremblant

Et enfin, nous arrivons au parc national du Mont-Tremblant. Cette année, nous avons profité de la promotion liée à la Covid lancé par le gouvernement pour permettre aux québécois de profiter des atouts de leurs régions : nous avons acheté la carte annuelle de la Sepaq. Alors on compte bien en profiter. Et la saison des couleurs au Québec est le moment idéal pour le faire, non ?

Une fois arrivés, nous avons choisi de trouver un sentier qui offre une vue panoramique. Le sentier La Roche avec ses 5.2 km, 2 heures annoncées, nous a immédiatement séduit. Bon, il faut le dire, nous n’étions pas les seuls sur le sentier. Malgré le monde, nous n’avons rien regrettés une fois arrivés en haut des 230 mètres du sommet ! Admirez vous même :

La saison des couleurs Parc Mont-Tremblant

La saison des couleurs panorama sentier La roche

Une fois en bas, nous avons décidé de nous reposer un peu, sur la plage du Lac Monroe. Quel changement de décor depuis notre dernière visite en plein été pour une journée pique-nique paddle.

La saison des couleurs au Québec Lac Moroe

La saison des couleurs Parc Mont-Tremblant

La route 329 offre des spots magiques 

Pour le retour, nous avons choisi de ne pas suivre l’autoroute, mais de rejoindre la route 329. Et avant d’y arriver de belles petites routes escarpées nous ont offert des spectacles exceptionnels, en particulier la route des lacs.

La saison des couleurs Route des lacs 

Le lac des Sables pour finir en beauté

Enfin, nous avons fait le tour du lac des Sables pour admirer les chalets majestueux, les activités nautiques et les couleurs encore magiques !

La saison des couleurs Lac des sables

La saison des couleurs Lac des sables

Alors, convaincu par la réputation de la saison des couleurs au Québec ? Nous oui. On a attendu 3 ans pour voir un spectacle si merveilleux. Cette année est exceptionnelle ! Alors on a décidé d’en profiter le plus possible : le week-end prochain, on part pour les Cantons de l’Est. nous vous donnons RDV la semaine prochaine pour la suite des photos de notre aventure ! En attendant, suivez-nous sur les réseaux sociaux pour profiter avec nous des attraits de cette belle saison : Instagram et Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.