Camping nature au Canada sur une île déserte

Le Canada est l'un des pays les mieux organisés au monde pour le camping. Nous souhaitions, nous aussi, découvrir l'art de camper à la Canadienne. Nous avons décidé de faire du camping nature au Canada. Et nous avons choisi une île déserte, dans le parc National des 1000 îles. Voici notre aventure.

Pourquoi faire du camping nature au Canada ?

Le camping est particulièrement apprécié des Canadiens. Le pays compte des milliers d'endroits pour camper : terrains privés, parcs régionaux et parcs nationaux. Mais pourquoi autant d'engouement pour le camping ? Les premières motivations qui nous viennent à l'esprit sont les suivantes : découvrir le pays et surtout profiter de la nature à moindre coût. En réalité, il y en a bien d'autres raisons. Après avoir testé ce type de vacances en famille, nous avons listé 10 raisons de faire de camper au Canada.

Découvrir Camping nature au Canada monblogquebec

Nous adorons le pays pour son immensité et sa nature préservée et apaisante. Alors, pour nous,  il faut  absolument découvrir les Parcs Canada. Les parcs Canada sont destinés en priorité à protéger l'intégrité écologique du territoire.  Ensuite, ils permettent au public d'explorer, d'apprendre et de profiter des espaces naturels du pays. Ce sont des lieux parfaits pour toutes les activités de plein air tels que le kayak, la randonnée, la raquette, le vélo, etc. Et tous comportent des terrains de camping. Alors pourquoi ne pas faire d'une pierre deux coups ?  Camper au Canada et découvrir la nature sauvage et protégée des Parcs Canada ? C'est dans cette logique que nous avons choisi de tester le camping nature au Canada. Et de se retrouver, quasiment seuls, sur une île déserte.

Préparation du séjour

C'est Monsieur qui a pris les choses en main. Il nous a organisé un road trip d'une semaine pour nos vacances d'été.  Départ de Montréal direction le Parc provincial de Sandbanks : arrêt dans un camping privé au bord de l'eau. Puis direction le Parc national des 1000 îles : arrêt sur une des îles pour du camping nature au Canada. Ensuite, direction  Toronto et arrêt dans un bel hôtel cette fois, que nous apprécierons après 4 nuits de camping.

Pour notre visite de la région des 1000 îles, il nous propose de camper en famille sur une île déserte. Evidemment, les enfants sont enchantés de ce projet. D'autant que l'arrivée sur l'île doit se faire en kayak (ou en bateau). Moi, un peu moins. Mais que ne ferait pas une maman pour faire plaisir à ses enfants ? Et puis l'originalité de cette expérience est attirante, non ? Alors, Monsieur s'occupe de réserver l'emplacement et les kayaks et moi de préparer tout le nécessaire.

Départ pour le parc National des 1000 îles

Après notre visite du parc Provincial de Sandbanks, tout simplement splendide et magique, nous voilà sur la route pour l'étape suivante : le camping nature au Canada, sur notre petite île nature.

Découvrir Camping nature au Canada monblogquebec

Ayant consulté la météo la veille, nous décidons de nous lever très tôt pour éviter le vent lors de notre transit sur l'île. Nous arrivons en fin de matinée à Gananoque, lieu de location des kayaks. La famille découvre avec joie les embarcations réservées : 2 beaux kayaks à l'ancienne, capable d'emporter tout le matériel nécessaire pour ces 2 jours de camping nature.

Découvrir Camping nature au Canada monblogquebec

Nous demandons à la propriétaire de nous indiquer l'île de notre destination : l'île Beau Rivage. Mais surprise, elle ne voit pas trop où c'est. Après un court instant de panique (nous n'avons pas de forfait pour consulter le GPS sur nos cellulaires), nous décidons de prendre une photo de la carte affichée sur son mur et nous préparons notre départ.

Nous chargeons la tente, les sacs de couchage, la glacière avec la nourriture et l'eau et le peu de vêtements pour ces 2 jours sur l'île. Nous avons pris la peine de tout mettre dans des sacs poubelle, faute de sacs étanches, au cas où nous prenions l'eau. La voiture reste ici pour notre séjour. Et nous voilà dans nos canoës chargés à bloc, en direction de notre île déserte ! Nos jumeaux prennent le premier bateau et nous, avec le petit dernier, le second.Découvrir Camping nature au Canada monblogquebec

Le transit le plus long du monde

Le voyage en kayak n'est pas aussi paisible que nous l'avions imaginé. Il est vrai que les paysages sont somptueux. Nous longeons la rive et les villas sont toutes plus belles les unes que les autres. Nous croisons également les oiseaux et autres animaux. Pas de bruit, à part les plongeons de nos pagaies dans l'eau.

Découvrir Camping nature au Canada monblogquebec

Mais rapidement, l'excitation fait place à la fatigue, surtout pour moi. Premièrement, nous pagayons à contre-courant. Et pour ceux qui connaissent le Saint-Laurent, vous devez savoir que le courant est assez fort. Deuxièmement, le vent commence à se lever. Et nous l'avons en pleine face lui-aussi. Ce qui demande plus de force pour ramer. Ensuite, nous devons longer la rive car le trafic maritime du fleuve est important. La taille des bateaux par rapport aux petits kayaks que nous sommes peut faire peur. Enfin, l'île est beaucoup plus loin que nous le pensions.

C'est après 2h30 de navigation que nous apercevons enfin notre île : Beau Rivage. Heureusement pour nous, des panneaux indiquent le nom de chaque île. Ce qui nous permet de ne pas nous tromper, même sans GPS. La joie réapparait sur tous les visages (enfin surtout sur le mien).

Découvrir Camping nature au Canada monblogquebec

Une arrivée sur l'île plutôt humide

Nous débarquons enfin sur un des pontons de l'île. Notre emplacement est réservé, mais nous devons remettre une petite carte remplie dans une boite aux lettres, relevée quotidiennement par les agents de Parcs Canada. Nous cherchons notre emplacement, et débarquons nos affaires.

Découvrir Camping nature au Canada monblogquebec

Quand un orage survient. Nous repérons un abri, tout près de notre emplacement. Nous mettons nos affaires à l'abri et attendons, dessous, la fin de l'orage. Malheureusement, il dure plus de 2h. Et c'est dans ces moments là que tu sais pourquoi tu n'aimes pas le camping ! Avec la fatigue liée au lever tôt le matin, au long voyage en kayak, l'attente parait interminable.

Découvrir Camping nature au Canada monblogquebec

Finalement, quelques minutes après la fin de l'orage, le soleil fait son apparition. Pour notre plus grand plaisir, il sèche notre terrain très rapidement. Ce qui nous permet de monter notre tente. Chronométrage du montage pour motiver les enfants, rangement de nos affaires, et nous voilà partis à la découverte de notre île !

Découvrir Camping nature au Canada monblogquebec

Un séjour au coeur de la nature 

Cette petite île propose 8 emplacements pour les campeurs. Elle dispose également plusieurs pontons, sur lesquels les bateaux peuvent accoster pour passer la journée ou rester la nuit. Pas d'électricité, pas d'eau disponible et uniquement des toilettes sèches. Pour les repas, nous avons un petit tonneau coupé pour faire un feu. Attention, il est interdit d'apporter son propre bois pour éviter la propagation des nuisibles. Parcs Canada propose des filets de bois en vente sur l'île. Pas de personnel. Ils sont disponibles dans des casiers et vous laissez l'argent dans une petite boite.

Découvrir Camping Nature au Canada monblogquebec

Quelques bateaux sont présents. Mais en soirée, ils sont presque tous partis. Et un seul autre emplacement est occupé. Autant dire que nous avons l'île pour nous tous seuls ! Quelle joie immense de voir le bonheur des enfants : ils s'amusent tellement. Ils sont libres. Pas de contraintes, pas d'interdits.

Les activités sont toutes en rapport avec la nature. Sortir en kayak pour faire le tour de "notre" île et découvrir les îles environnantes. Se baigner dans une eau rafraichissante et plonger du ponton. Observer la faune et la flore. Partir à l'aventure sur l'île et découvrir tous les petits sentiers. Admirer les couchers de soleil chaque soir. Faire un concours de ricochets en famille. Jouer au ballon sur les pelouses désertes. Rencontrer les vacanciers en escale journalière sur les pontons. Manger des saucisses grillées sur notre feu de camp. Et ici, pas de portables ! Juste la nature.  Se couper de la civilisation permet de se ressourcer et de savourer l'essentiel. Il est vrai que le camping nature au Canada est vraiment agréable !

Le retour avec des souvenirs pleins la tête

Après avoir profité de ces 2 jours sur l'île, sous le soleil, à nous relaxer et partager de petits bonheurs en famille, il est temps pour nous de repartir.

Découvrir Camping Nature au Canada monblogquebec

Découvrir Camping nature au Canada monblogquebec

Le retour doit être plus rapide : le courant est dans le bon sens ! Mais, c'est sans compter le vent qui a tourné. Ce n'est pas grave. Nous avons la tête plein de souvenirs extraordinaires et un bel hôtel dans une grande ville qui nous attend ! A moi le bon bain moussant et le shopping dans une grande ville !

Découvrir Camping Nature au Canada monblogquebec

Aujourd'hui, je peux vous dire que ce séjour reste gravé dans nos mémoires. Malgré tous les voyages et toutes les découvertes exceptionnelles que nous avons faites au Canada, cette escale au coeur de la nature sauvage est l'expérience qui nous a le plus marqués. Les enfants en parle encore aujourd'hui avec les yeux qui brillent. Alors n'hésitez pas à vivre, vous aussi l'expérience du camping nature au Canada ! 

Si vous aussi vous voulez vivre cette expérience, voici les coordonnées :

Une réflexion sur “ Camping nature au Canada sur une île déserte ”

  • 5 octobre 2019 à 7:50
    Permalink

    Ben voilà, je me suis surpris à faire lecture de tes posts à Nathalie a qui tout cela rend vivant ses souvenirs et à Lou qui se remplit la tête de rêves qu’elle attend de vivre avec impatiente 😉

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.