Voyage au Saguenay Lac Saint-Jean

Retourner au Saguenay Lac Saint-Jean fait partie de notre liste de choses à faire au Canada. Pourquoi ? Pour découvrir les massifs montagneux, les paysages naturels époustouflants, les terres agricoles, les plages de sable fin et les activités familiales. Embarquez avec nous pour découvrir les coups de coeur de notre voyage au Saguenay Lac Saint-Jean en famille.

Pourquoi le Saguenay Lac Saint-Jean ?

La région du Saguenay Lac Saint-Jean a été notre 1er road trip au Québec. En 1998, lors de notre voyage au Canada, nous sommes partis 8 jours à la découverte de cette région. Bon, c'était en plein hiver, après la célèbre tempête des glaces, sans internet et sans téléphone portable. Inimaginable pour les jeunes, non ? Au final, nous avons été séduits par la gentillesse des Québécois et par le dépaysement total que procure cette nature encore si sauvage. C'est pourquoi, après un mariage, 3 enfants, l'obtention de la RP et notre installation à Montréal, nous avons décidé de retourner dans cette belle région pour passer nos vacances au Saguenay Lac Saint-Jean. Bien sûr, nous avons aussi visité la région de Charlevoix et Québec sur le retour.

Voyage au Saguenay Lac Saint-Jean Véloroute

Planification du voyage au Saguenay Lac Saint-Jean en famille

Notre été a été très chargé : boulot très prenant, déménagement le 1er juillet... Et plusieurs visites étaient planifiées depuis longtemps : des copains de nos enfants et des amis de longue date. Alors, autant dire que les vacances étaient très attendues. De mon côté, j'avais 2 semaines de congés. Mais, nous avions aussi besoin de profiter de notre nouvelle maison. C'est pourquoi, nous avons décidé de partir 8 jours. Nous avons proposé à nos amis français et leurs 2 enfants de partir découvrir cette belle région du Saguenay Lac Saint-Jean avec nous. Et ils ont embarqué avec enthousiasme !

Pour commencer, je dois dire que la planification n'a pas été simple : trouver des logements pour 8 personnes, 2 nuits minimum, 2 mois avant le départ, s'est avéré très compliqué. Je pense que nous avons sous estimé la fréquentation touristique de cette région en été, particulièrement fin juillet début août, pendant les vacances de la construction. Au final : 3 logements très différents, mais tous très charmants.

Jour 1 : Top départ des vacances au Saguenay Lac Saint-Jean en famille

Après quelques jours à Montréal avec nos amis, nous sommes enfin partis pour ce séjour tant attendu. Les valises sont enfin prêtes, les vélos attachés derrière la voiture et la voiture de location de nos amis récupérée. On y est : c'est le jour du grand départ !

Voyage au Saguenay Lac Saint-Jean Paysage sauvage

Pour l'aller, nous avons décidé de faire la route sans escale. Notre 1ère destination : Saint Nazaire. Nous avons profité de belle route 155, en bordure de la rivière Saint-Maurice et des sublimes paysages de sapins verts et touffus au bord de l'eau. Un réel contraste avec la dernière fois : nous étions sur une route blanche à peine dégagée, les sapins et la rivière étaient entièrement recouverts de neige.

A l'arrivée, une charmante petite maison nous attendait. Après un passage à l'Office de tourisme, quelques courses et une petite soirée tranquille, nous avons planifié notre journée suivante : découverte de la célèbre vélo-route des bleuets.

Voyage au Saguenay Lac Saint-Jean Départ vélo route Alma

Jour 2 : La vélo-route des bleuets

Dans cette région, il faut faire du vélo. En fait, c'est incontournable ! C'est le moyen idéal pour découvrir les paysages, profiter du soleil, passer du bon temps en famille et faire un peu de sport. Enfin, c'est que peuvent dire nos amis et nos enfants. Parce que nous, on a profité de nos nouveaux vélos électriques ! Alors, les 60 km de pistes vallonnées entre Saint-Nazaire et Saint-Gédéon de la vélo-route des bleuets n'ont été, pour nous, que du pur bonheur. Je félicite au passage tous les autres pour leur courage, en particulier celle qui a compris comment passer les vitesses à quelques kilomètres de l'arrivée...

Voyage au Saguenay Lac Saint-Jean Balade en vélo

Pendant cette belle journée ensoleillée, nous avons découvert une portion de la vélo-route avec des passages très variés : nous avons roulé au milieu des sapins, en bordure de champs de canola (appelé colza en France) d'un jaune éclatant, au bord de l'eau avec des barrages, petits ponts. Et nous avons traversé de petits  villages charmants.

Nous avons choisi la plage de Saint Gédéon pour faire un pique-nique bien mérité. Cette plage est très agréable avec du sable si chaud qu'il était impossible de marcher pieds-nus. Comme disent les enfants, on se croiraient à la mer tellement le lac Saint-Jean est large. Parasols, paddle, jet-ski, kayak et baignade, de quoi nous souvenir de nos dernières années dans le sud de la France. Et en plus, l'eau était chaude : tout le monde s'est baigné. Enfin sauf ceux qui ont oublié leur maillot, n'est-ce pas ? De quoi nous donner des forces pour le retour....

Voyage au Saguenay Lac Saint-Jean Plage St Gédéon

Les vacances en région c'est aussi l'occasion de découvrir les spécialités : les camerises. Elles ont des allures de bleuets, mais ça n’en est pas. Alors, c’est quoi ? Ce sont des baies nordiques présentant la couleur et la peau lisse d’un bleuet, mais plus ovale. On les appelle aussi chèvrefeuille comestible ou haskap, qui signifie «baie de longue vie» en japonais. Et ça goûte quoi ? Très riche en antioxydants, la camerise est plus acide que le bleuet. Pour ma part, je préfère les bleuets ! Mais en confiture, c'est excellent.

Jour 3 : Le mythique zoo sauvage de Saint-Félicien 

Un zoo pas comme les autres

Nous avions visité ce zoo en 1998 et nous en avons gardé un souvenir inoubliable, en particulier notre rencontre avec Maya, l'ourse polaire du parc. Alors pas question de retourner dans la région sans revisiter le zoo sauvage de Saint-Félicien. Surtout que j'en parle aux enfants depuis si longtemps. Espérons qu'il est toujours à la hauteur.

Voyage au Saguenay Lac Saint-Jean Zoo sauvage

Ce zoo propose plus de 1000 animaux, 90 espèces différentes et 3.7 km de sentiers pédestres pour les découvrir. De quoi combler les fans. Mais qu'est-ce qui rend cet endroit unique ? Il permet d'observer la faune de la Boréalie et des régions froides du globe dans la partie pédestre. Mais aussi les animaux en liberté dans le Parc des sentiers de la nature à bord d'un petit train où ce sont les visiteurs qui sont en cage. Une expérience unique qu'on ne trouve nulle part ailleurs.

Une expérience unique et inoubliable

Nous avons passé la journée dans ce zoo immense. Malgré le monde sur le parking, pas de file à l'entrée et l'immensité du site et son organisation en différentes zones permettent de bien voir tous les animaux. Les équipes de soigneurs organisent de nombreuses animations pour permettre aux visiteurs de voir les animaux en action, d'écouter leurs histoires et de poser des questions au personnel, très heureux de te répondre.

Toundra arctique, forêts mixtes, montagnes d'Afrique, Asie ou Mongolie, tout est bien fléché pour rendre la visite facile. Après avoir fait de splendides photos, pique-niqué sur place dans les nombreuses aires disponibles, nous nous sommes dirigés vers le petit train. Nous n'avions pas pu le faire en hiver. Embarquement dans le 1er wagon. Et là nous avons découvert les différentes faunes présentes : ours bruns, wapitis, orignaux, suricates.

Un ourson nous a même offert un beau spectacle en fonçant sur nous et en grimpant sur la barrière du pont, à quelques centimètres seulement du public. Pour d'autres, le train n'a pas l'air de les déranger du tout.

Voyage au Saguenay Lac Saint-Jean Zoo St Félicien

Les ours polaires et 2 petites surprises

Bien sûr, nous avons retrouvé les ours polaires et nous avons été très chanceux : 2 bébés sont nés l'hiver précédent. Un événement des plus exceptionnels dans un zoo. Ces naissances, que j'ai suivi sur Instagram, ont d'ailleurs permis une  augmentation significative des visiteurs. Et pour cause, quel beau spectacle !

Voyage au Saguenay Lac Saint-Jean Zoo et bébé ours polaire

Voyage au Saguenay Lac Saint-Jean Bébé ours polaire

En savoir plus : Zoo sauvage de Saint-Félicien, 2230, boulevard du Jardin, Saint-Félicien (Québec) G8K 0H1, site web

Jour 3 : haltes touristiques et coucher de soleil sur la plage

Quelques haltes incontournables

Au retour, nous avons fait un arrêt à la renommée fromagerie Perron pour acheter du cheddar. Nous avons souhaité goûter les différents cheddars pour les comparer selon leur âge : cheddar frais, 1, 2 ou 4 ans d'âge. Et pour les amateurs, rendez-vous à la vielle fromagerie, devenue aujourd'hui le musée du cheddar avec visite et ateliers de fromage.

Voyage au Saguenay Lac Saint-Jean Fromagerie Perron

En savoir plus : Fromagerie Perron la boutique, 598 rue principale et La vieille fromagerie, 148 Avenue Albert-Perron, Saint-Prime (Québec) G8J 1L4, site web

Côté visites, ne manquez pas Mashteuiatsh, (aussi appelé Pointe-Bleue), une communauté innue canadienne du Québec. C'est en fait la seule réserve amérindienne du Nitassinan dans la région du Saguenay Lac Saint-Jean.

Enfin, Roberval offre une architecture ancestrale, une église majestueuse et un circuit patrimonial intéressant. Le Jardin des Ursulines est le RDV des musiciens, peintres, artistes en été. Enfin, une petite marche sur le brise-lames à la marina et  la plage municipale de la Pointe-Scott permettent de se détendre et de profiter du soleil.

Un coucher de soleil pour finir la journée en beauté

Sur les conseils de l'Office de Tourisme d'Alma, nous avons fait une halte à Métabetchouan-lac-à-la-Croix.  La plage du Rigolet offre une place des plus agréables : une plage publique immense et gratuite, des activités nautiques pour en profiter, un resto-bar avec une belle terrasse en bois et une cuisine savoureuse.

Voyage au Saguenay Lac Saint-Jean Plage du Rigolet

Et ce soir là, le restaurant organisait une soirée musicale avec tous les musiciens du Camp Musical du Lac-Saint-Jean. Au final, et par hasard, nous avons passé une très belle soirée entre amis à écouter tous ces musiciens jouer ensembles et s'amuser à la lumière d'un coucher de soleil extraordinaire.

Voyage au Saguenay Lac Saint-Jean Coucher de soleil lac St-Jean

Jour 4 : découverte du célèbre Fjord de la région du Saguenay Lac Saint-Jean

Chicoutimi, le début du Fjord

C'est parti pour une journée découverte du côté Saguenay de la région du Saguenay Lac Saint-Jean. Nous avons tout d'abord fait halte à Jonquière : visite de l'église et du festival des saveurs. Mais pas beaucoup d'ambiance dans cette petite ville. Ensuite, arrêt à Chicoutimi. Au XVIIe siècle, Chicoutimi était une halte importante sur la route qu'empruntent les chasseurs autochtones pour aller vendre leurs peaux à Tadoussac. Nous avons visité le Musée de la petite Maison Blanche, une jolie maison qui a survécu terrible déluge du Saguenay.

En dessous, nous avons découvert un magasin général : La commère. Cette boutique offre des petits souvenirs typiques, des spécialités comme les chocolats aux bleuets du Lac-Saint-Jean, des produits régionaux, le tout dans une ambiance de magasin général typique. A ne pas manquer.

Voyage au Saguenay Lac Saint-Jean Chicoutimi

En savoir plus : Musée de la petite  Maison Blanche, Magasin général

Départ pour la Route du Fjord du Saguenay

La Route du Fjord du Saguenay ouvre la porte sur un environnement terrestre, maritime et faunique des plus exceptionnels. En plus d’être l’un des plus longs fjords au monde, il est navigable et le seul en Amérique du Nord à être habité sur ses rives. Il est ponctué de magnifiques villages, dont certains portent le label des plus beaux villages au Québec.

Après recherche d'un dépanneur pour acheter un pique-nique, nous avons découvert  Chez Roger Boulangerie, à Saint Fulgence. Sa spécialité : les pains fesses. Mais qu'est-ce que c'est ? Un joli pain type pain de mie, moelleux et succulent, qui forme 2 boules (d'où son nom). Nous avons fait un pique-nique au bord de l'eau.

Voyage au Saguenay Lac Saint-Jean Chicoutimi  Voyage au Saguenay Lac Saint-Jean Fjord Saguenay

Sur cette route, les forêts de sapins se succèdent. La vue sur le Fjord est accessible grâce aux nombreux belvédères.

A savoir : le Fjord mesure 100 km de Saint-Fulgence à Tadoussac. Il possède un débit d'eau douce parmi les plus forts au monde, 54 espèces de poissons y vivent, dont le requin du Groenland et 238 espèces d'invertébrés marins. Par contre, la salinité et la température sont semblables à celle de l'océan Arctique !

Arrêt au quai et au belvédère de l'Anse-de-Roche

Après le village Sacré-coeur, nous empruntons une petite route qui descend beaucoup avec quelques virages qui nous rappellent la France, pour arriver sur le quai et le petit port paisible. Enclavée, l'Anse-de-Roche est une fenêtre taillée dans les montagnes du Saguenay réputée pour ses couchers de soleil saisissants, qui profiterait d’un microclimat chaud propice aux activités de plein air et de détentes.

Voyage au Saguenay Lac Saint-Jean port Anse à la Roche

Les sorties en kayak ou la plongée sont des activités plébiscitées en été. Et le passage de bélugas, baleines et phoques est fréquent. Nous n'avons pas eu la chance d'en apercevoir. Malgré tout, c'est le lieu idéal pour admirer le Fjord avec un accès unique au Saguenay. Les habitants et vacanciers viennent mettre à l'eau leur bateau de pêche. La terrasse de café restaurant Casta Fjord permet de profiter de la vue imprenable, au soleil.

Un belvédère avec une vue imprenable sur le Fjord

En remontant récupérer la route, nous décidons de découvrir la vue du belvédère. Il faut gravir beaucoup de marches pour arriver sur la plateforme. Mais quelle vue ! Cela vaut vraiment le détour. Et encore, la vue n'était pas totalement dégagée.

Voyage au Saguenay Lac Saint-Jean Vue panoramique Anse à la roche

En savoir plus : Anse-à-la-roche

Découverte des dunes de sables de Tadoussac

A la recherche d'un beau point de vue pour admirer les baleines, nous avons quitté la route 138 pour emprunter le chemin de  la rivière du moulin-à-baude, une piste pendant de kilomètres. Nous sommes arrivés directement au belvédère des dunes de sables de Tadoussac. Et oui, il y a des dunes de sables à Tadoussac, appelées terrasse marine. Ces dunes sont le résultat de l’action du vent qui forme des monticules de sable de formes parfois bizarres, parsemées de tableaux et dessins faits par le vent. Le dépaysement est total et la vue sur le Saint-Laurent est tout simplement époustouflante !

Voyage au Saguenay Lac Saint-Jean Dunes de Tadoussac

Voyage au Saguenay Lac Saint-Jean Sable des Dunes de Tadoussac

Les enfants ont décidé de descendre jusqu'en bas. La descente en courant est rapide et tellement rigolote. Mais bien sûr, la remontée est toujours beaucoup plus difficile... Nous sommes restés en haut à nous régaler de leur bonheur, les pieds dans le sable et les yeux rivés sur le Saint Laurent en espérant apercevoir une baleine. Mais toujours rien. Attention  aux moustiques : ils sont nombreux, très nombreux, trop nombreux....

Tadoussac village classé

La rue des pionniers permet de rejoindre Tadoussac directement. Nous avions gardé un excellent souvenir de cette ville lors de notre voyage en hiver 1998. Des maisons colorées avec vue sur le fleuve laissant flotter de nombreux blocs de glace. Pour ma part, cela ressemblait davantage au pôle Nord qu'au Québec. C'est d'ailleurs la porte d'entrée de la région Côte-Nord.

En été, les paysages sont totalement différents. Tadoussac, membre de l'Association des plus beaux villages du Québec, revêt ses habits de petite station balnéaire très prisée. Il ne faut pas manquer son hôtel mythique, sa plage abritée, sa promenade de bois pour admirer la baie, ses belles boutiques et ses nombreux restaurants tous plus attirants les uns que les autres. Mais Tadoussac est surtout la destination par excellence pour observer les baleines et les mammifères marins du Saint-Laurent. Malheureusement, nous n'avons pas le temps de nous arrêter et nous devons prendre le traversier pour rejoindre notre logement du jour avant la nuit.

Le traversier de Tadoussac

A peine le temps de découvrir la longue file de voitures qui attend pour embarquer, nous voilà à bord du traversier. Quelle belle organisation ! La traversée est courte et gratuite. Le temps d'admirer une dernière fois le Fjord du Saguenay et le fleuve du Saint-Laurent, nous nous retrouvons au village Baie-Sainte-Catherine, situé dans la MRC de Charlevoix-Est dans la région de la Capitale-Nationale. Et voilà, c'est la fin de notre journée très chargée. Nous arrivons à notre 2e logement, un splendide chalet. Nos vacances au Saguenay Lac Saint-Jean ne sont pas finies. Elles se poursuivent en Charlevoix, une région tout aussi belle.

Voyage au Saguenay Lac Saint-Jean Traversier Tadoussac

Jour 5 : La Malbaie et ses alentours

Un chalet de rêve

Pour ce logement, nous avons choisi un chalet non loin du village Les Éboulements. Ce chalet est typique du pays. Une pièce à vivre avec de grandes ouvertures et une cuisine ouverte, de grandes chambres, une terrasse à la vue imprenable sur les Saint-Laurent. Les enfants découvrent la salle de jeux et son billard au sous-sol, tandis que les adultes se réjouissent du spa situé sur la terrasse.

Voyage au Saguenay Lac Saint-Jean Les éboulements Chalet

Entre Baie-Saint-Paul et La Malbaie, Les Éboulements et Saint-Irénée figurent parmi les villages emblématiques de Charlevoix. Nous avons profité d'une éclaircie pour faire une balade sur la plage de Saint-Irénée. La marée basse lui donne des airs de Bretagne. L'air est vivifiant et les paysages sont très agréables.

Des visites étonnantes et dépaysantes

Puis, nous avons découvert le site de Port-au-Persil. Ce petit village, sur la commune de Saint-Siméon, se trouve à l’écart de la route 138, sur les rives du Saint-Laurent. On dit que Port-au-Persil a été baptisé ainsi par Samuel de Champlain en 1626, car il y trouva beaucoup de persil… Cependant, la localité a été fondée par Neil McLaren, un Écossais qui s’y installa avec sa famille au début au XIXe siècle. C’est un village traditionnel avec des maisons éparpillées le long du fleuve. Son symbole est une petite chapelle blanche en bois sise près des rochers, créée par l'écossais pour lui et sa famille. Les rochers et les bois flottés échoués lui donnent un charme fou. Des chaises de bois typiques permettent de prendre une pause pour profiter de cette quiétude procurée par ces paysages naturels et encore sauvages. La poterie est aussi à découvrir.

Voyage au Saguenay Lac Saint-Jean Port-au-Persil

La Malbaie et son Manoir

Voyage au Saguenay Lac Saint-Jean La MalbaieArrivés à La Malbaie, il est temps de manger. Et nous avons découvert un restaurant qui vaut le détour : Joe Smoke Meat. Si vous ne connaissez pas cette spécialité québécoise, c'est la place idéale pour la faire. La réputation du restaurant nous a valu d'attendre 30 minutes notre table. Bon, nous sommes 8 personnes, donc ce n'est pas facile non plus. Mais l'attente en valait la peine. La viande est fumée sur place et les portions sont plus que généreuses. Un vrai régal !

Depuis notre passage, le restaurant a changé de nom. Après s'être séparé de la franchise, c'est désormais sous son nom propre que le propriétaire continue son activité : Harvey Smoked Meat. Mais à en croire les critiques, la qualité est toujours au RDV.

Pas de visite à la Malbaie sans découvrir le Fairmont Manoir Richelieu. Perché au-dessus du fleuve Saint-Laurent, cet élégant château date de 1929 et se trouve à proximité du Casino de Charlevoix. C'est surtout là que s'est tenu le G7 en juin 2018. Si vous ne pouvez pas réserver une chambre luxueuse, vous pouvez néanmoins profiter de la vue en prenant un verre en terrasse et rentrer dans le hall pour admirer l'architecture.

Retour au village et pause gourmande

Dans le village, nous avons repéré La chocolaterie du Village. Alors en fin de journée, une halte s'est imposée à nous. Et quel choix : le chocolat belge est fait de cacao et 100 % beurre de cacao. avec + 50 variétés de chocolats, 24 variétés de fudges, un service de crème glacée complet avec 27 trempages différents. Vous ne connaissez pas les trempages ? C'est la spécialité du Québec : les crèmes molles trempées dans du chocolat qui durcit instantanément. C'est beau et c'est bon ! Après une dégustation en terrasse, retour au chalet pour profiter de la vue et des infrastructures du chalet.

En savoir plus : La chocolaterie du Village, 2215 route du Fleuve, Les Éboulements.

Jour 6 : Baie Saint-Paul

En route vers Québec, il est impossible de quitter la région sans faire halte à Baie Saint-Paul. Ce n'est pas notre 1ère visite, mais c'est un régal chaque fois.

Le panorama exceptionnel

Baie-Saint-Paul est la destination par excellence pour admirer les paysages panoramiques du fleuve et des montagnes. Et avant d'arriver sur le village, le belvédère situé sur la route 362 permet de profiter de la vue exceptionnelle. Nous admirons en un coup d’œil la vallée de la rivière du Gouffre, Baie-Saint-Paul et l’île aux Coudres. Et nous en profitons pour faire quelques photos de famille pour immortaliser l'instant.

Vue panoramique sur Baie Saint-Paul

Le centre ville animé de Baie Saint-Paul

Cette petite ville est tellement charmante. La rue principale, rue Saint-Jean-Baptiste, est bordée de petites maisons de bois colorées. Chaque maison abrite une galerie d'art, une boutique, un café ou un restaurant. L'effervescence est à son comble en été. Les terrasses sont pleines. Les commerces offrent tous des produits régionaux, originaux et de qualité.

Baie Saint-Paul Maison typique

Par exemple, nous avons acheté des semelles de laine pour les hivers rudes du Québec. Et nous avons également trouvé des boules de laine pour améliorer l'efficacité du sèche linge. Autre découverte : la cidrerie des Vergers Pedneault avec des cidres produits depuis 1918 sur l'Isle-aux-coudres.

Enfin, l’endroit attire depuis + 100 ans des artistes paysagistes nord-américains séduits par les montagnes et la lumière particulière de Charlevoix. C'est pourquoi Baie-Saint-Paul propose une grande concentration de galeries et centres d’art où l’on peut admirer, acheter ou négocier des peintures canadiennes.

Direction Saint-Féréol-des-neiges

Nous prenons la route de notre logement suivant, situé à Saint-Féréol-des-neiges. Après, une pause diner dans un restaurant au Mont-Saint-Anne, nous prenons possession des lieux. Ce dernier logement est un cottage, en rond de bois. Dans son jus, il dégage un charme fou et nous transporte dans un décor de "Ma cabane au Canada". On adore !

St Férréol des neiges Ma cabane

Une balade au coeur de la nature

Sur les conseils du propriétaire, nous décidons de partir faire une marche sur le sentier pédestre du village. Son accès est gratuit, ce qui est exceptionnel au Québec. Il est indiqué que la balade est difficile. En effet, le sentier est escarpé, en forte descente à l'aller, donc en forte montée au retour. Mais la balade est tellement agréable. Les décors sont dignes des cartes postales : une forêt dense de sapins verts en bordure de rivière. Et la lumière de la fin de journée rend ces paysages encore plus splendides. A vous de juger !

St Férréol des neiges Nature sauvage

Nous avons, ma copine et moi, réussi à braver notre vertige pour traverser le pont suspendu. Et pour rien, car nous avons dû rebrousser chemin une fois arrivée en face. Enfin si : nous avons fait rire nos enfants, voire nos maris... Et aujourd'hui, nous pouvons dire "On l'a fait!"

st-ferréol-les-neiges Mon suspendu

Jour 7 : Québec, la capitale

Pour cette journée, nous avons prévu de découvrir Québec, la capitale du Québec.

Étape incontournable : les chutes de Montmorency

Là encore, ce n'était pas une 1ère pour nous, mais les chutes Montmorency sont différentes à chaque saison. Et c'était notre 1ère visite en été. Le site est très fréquenté en saison estivale. Ce qui rend le passage du pont suspendu plus facile pour celles qui ont le vertige. Si tu passes au milieu, les nombreux visiteurs permettent de cacher le vide. Et il faut absolument traverser pour admirer la chute et la vue panoramique sur Québec.

Chutes de Montmorency

Chutes de Montmorency Vue sur Québec

En hiver et au printemps, il est interdit de descendre les marches et d'aller au pied des chutes. Alors les courageux l'ont fait. je dis courageux car, comme à chaque fois, la remontée est rude. Pour ma part, le vertige m'a contrainte de rester en haut. Mais les photos montrent que la descente vaut la peine.

3 parcours de via ferrata et une méga tyrolienne de 300 mètres permettent aux aventuriers une poussée d'adrénaline et une vue époustouflante sur la chute. Mais attention, je vous conseille d'acheter vos billets à l'avance. Sans réservation, l'attente est beaucoup trop longue. Nous avons dû abandonner le projet.

Québec : son centre historique, son ambiance et le célèbre Château Frontenac

Nous avons traversé les plaines d'Abraham, emprunté la promenade Dufferin pour atterrir sous le célèbre château Frontenac. Quelle belle place : la vue sur le Saint Laurent et le traversier vers Lévis, la promenade et ses kiosques historiques et le majestueux château, en travaux malheureusement.

Québec promenade Dufferin

Si vous n'avez pas d'enfants avec vous, n'hésitez pas à aller boire un verre au château : le hall du château, la décoration du bar Le Sam, la carte de vins et fromages et la vue méritent le détour. Et oui, les bars sont interdits aux enfants de -18 ans, même accompagnés. C'est la loi au Québec.

Autre incontournable de la ville : le quartier du petit Champlain. Nous avons adoré l'ambiance festive estival avec les musiciens endiablés, les terrasses bondés, les petites rues pavées, la place de l'église, l'humour des enseignes et les tentations des boutiques du quartier. Tous les gourmands doivent absolument visiter La fudgerie et tester les Queues de Castors.

Les bâtiments politiques : l'hôtel du Parlement et l'Assemblée Nationale

L'Hôtel du Parlement du Québec a été construit d'après les plans d'Eugène-Étienne Taché entre 1877 et 1886, au cœur de la colline parlementaire et à la limite de l’arrondissement historique du Vieux-Québec. Les travaux de rénovation sont enfin terminés. C'est d'ailleurs la 1ère fois que nous pouvons admirer la façade sans échafaudage. Quelle beauté.

L'édifice abrite l'Assemblée Nationale nationale du Québec. Nous pouvons apercevoir la modernité de cette salle récemment rénovée, au coeur du bâtiment historique. Le contraste est saisissant. Les jardiniers de la ville ont décoré les lieux avec toutes sortes de plantes et fleurs colorés et étonnantes. C'est magnifique.

La grande allée, le RDV nocturne de la ville

Nos amis nous ont conseillé un restaurant situé dans le quartier branché de la ville. Le Bistrot L'Atelier se situe sur la grande allée, la rue festive de la ville. Une belle terrasse, un décor moderne, des cocktails impressionnants et une carte de tartares originaux : les ingrédients parfaits pour une soirée réussie.

En savoir plus : Nos incontournables à Québec,  5 activités insolites à Québec

Jour 8 : L'île d'Orléans à vélo

Un havre de paix

Pour cette dernière journée de vacances au Saguenay Lac Saint-Jean, nous avons choisi de découvrir l'Île d'Orléans. L’île se situe à 20 minutes de Québec en voiture. Classée comme site historique national du Canada depuis 1990, elle est le lieu privilégié de détente des habitants de la ville en raison du calme qu’il y règne. On y trouve de nombreux artisans, qu’ils soient vignerons, chocolatiers, fromagers ou encore brasseurs.

Ile d'Orléans

C’est un lieu facilement praticable à vélo. On peut donc en faire le tour en suivant un des 4 circuits existants (les durées indiquées sont dans l’ordre débutant / intermédiaire / avancé). Le circuit Beaulieu nous est recommandé par le loueur de vélos. Il fait 20 km de long, présente peu de dénivelé et offre de belles vues panoramiques sur la ville de Québec. Il regorge de boutiques artisanales, haltes gourmandes et de vignobles. Exactement ce qu'il nous faut ! Le loueur nous a remis une carte très détaillée, avec tous les attraits touristiques et gastronomiques de l'île.

De nombreuses spécialités du terroir à découvrir

C'est parti pour la découverte des spécialités de l'île ! Et croyez-moi elles sont nombreuses.

1ère spécialité, et sans aucun doute la plus connue : les fraises de l'île d'Orléans bien-sûr. Nous nous sommes arrêtés à St Métronome et nous avons été accueillis par l'odeur enivrante de ces petites fraises sucrées. Impossible de faire des réserves en vélo, alors nous décidons de revenir en voiture, lors de notre départ.

Ile d'Orléans Fraise

Une vraie chocolaterie

Seconde halte : Saint Pétronille. La rue du quai abrite un petit kiosque charmant. La vue sur la ville de Québec est splendide. Les maisons typiques nous font rêver. Beaucoup sont à vendre d'ailleurs. Le quartier est anglophone et très calme. La chocolaterie offre un choix de chocolats exceptionnel : impossible de ne pas se laisser tenter. On craque pour quelques chocolats, tous délicieux.

La petite route qui longe l'eau, bordée de villas historiques et impressionnantes, permet d'admirer le pont de l'île d'Orléans. Ensuite, nous nous dirigeons vers la charmante petite église du hameau. Une dame nous accueille et nous propose de nous raconter l'histoire de cette église. Elle fait ça en tant que bénévole. Bravo, c'est tellement agréable de se voir conté l'histoire par ses habitants passionnés.

Ile d'Orléans Vue sur Québec

Un des vignobles de le l'ile

Pour notre halte suivante, direction le vignoble. Le VSP, Vignoble de Saint Pétronille est réputé. La salle de dégustation est bondée et le restaurant requière une attente de plus d'une heure et demie. Nous testons les vins, achetons quelques bouteilles mais renonçons à attendre pour dîner.

Direction la fabrique de Cassis Monna et filles. Là encore, il est possible de déguster , de voir la fabrication artisanale des produits dérivés et de diner au restaurant. Mais c'est une halte touristique également très fréquentée. Pourtant les coussins auraient été appréciés pour profiter du soleil et de la chaleur de la journée.

Ile d'Orléans Cassis maison

Nous avons poursuivis notre découverte de l'île plus loin, sur le chemin Royal. Mais il n'y a plus de pistes cyclables et la route est très fréquentée. Faire du vélo devient tout de suite beaucoup moins agréable. Alors nous décidons de rentrer. Et la côte nécessaire pour atteindre le loueur de vélos est vraiment raide et longue. Les fraises seront bien méritées.

Fin de nos vacances au Saguenay Lac Saint-Jean

Et oui tout a une fin. Il est temps de rentrer. Nous avons adoré ce circuit au Saguenay Lac Saint-Jean, Charlevoix et Québec. Il nous a permis de redécouvrir une région que nous avions adorée lors de notre 1er voyage au Québec et de partager avec nos amis quelques destinations touristiques incontournables. La nature est si belle au Canada. Nous avons pu en profiter avec une météo au RDV.

Vacances au Saguenay Lac St Jean entre amis

 

Pour planifier votre voyage : Tourisme Saguenay Lac Saint-Jean, Québec Original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.